drapeau FR GB flag

Philippe Gaucher

Adresse postale

CNRS IRIF
Université de Paris Cité
Bâtiment Sophie Germain
Case 7014
75205 Paris Cedex 13
France

Courriel

prénom.nom@irif.fr






Adresse physique

Bâtiment Sophie Germain
8 place Aurélie Nemours
75013 PARIS
FRANCE



Introduction


Présentation: Mes travaux portent sur la topologie algébrique dirigée, qui se situe à l'interface entre les modèles géométriques de la concurrence (certains topologiques, d'autres combinatoires) et la topologie algébrique (CV en anglais). Les principaux modèles géométriques auxquels je m'intéresse sont plusieurs variantes des d-espaces de Grandis (multipointés ou non), les espaces de traces donnant lieu à des variantes semi-catégoriques appelées flot, les variantes de Moore de ces notions, et plusieurs améliorations de la notion d'ensemble précubique (ensemble transverse non symétrique et symétrique, ensemble précubique partiel).

Mots-clé: homotopie, catégorie, topologie, combinatoire, concurrence.

Avertissements: Je ne travaille pas sur les catégories de dimension supérieure tout simplement car je n'en ai pas besoin. J'ai utilisé des catégories globulaires strictes et cubiques strictes de dimension supérieure dans le passé : c'était une impasse pour mon travail. La compréhension du lien entre les deux modèles géométriques de la concurrence que sont les d-espaces multipointés et les flots n'exige pas non plus d'utiliser une version faible de la notion de semicatégorie topologiquement enrichie (contrairement à ce que j'ai cru pendant plusieurs années). Au contraire, c'est une version de Moore de la notion de semicatégorie topologiquement enrichie qui est requise (les flots de Moore introduits dans PDF, et étudiés dans PDF, PDF and PDF). Je ne travaille pas non plus sur la théorie des types homotopiques (HoTT).

Intelligence Artificielle: Compte tenu de toutes les bêtises que l'on peut lire dans les journaux à propos de l'IA, je me sens obligé de donner mon point de vue ici. Je recommande la lecture du livre "LE MYTHE DE LA SINGULARITE FAUT-IL CRAINDRE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ?" de Jean-Gabriel Ganascia. Je ne sais pas si ce livre est traduit en anglais. Le livre déconstruit le mythe de la singularité technologique, c'est-à-dire le jour où une prétendue intelligence artificielle générale apparaîtra. L'intelligence artificielle n'existe pas. Il s'agit simplement d'un nouvel outil de programmation. Quant à l'IA générative, elle se contente de produire des séquences probables de mots et de symboles sans vraiment comprendre de quoi elle parle. Cela conduit parfois à des choses intéressantes, parfois à des absurdités.

Publications

Non-publiés

Profils

Autres activités


Je ne travaille pas pour Elsevier, Springer, John Wiley & Sons et Informa. J'ai également signé la pétition The Cost of Knowledge contre Elsevier. En particulier, cela signifie que je n'assiste à aucune conférence où des personnes sont contraintes de publier dans une telle revue. Je ne rédige aucun rapport pour un article soumis à ces revues. Je ne soumets pas non plus d'article à ces revues. Les articles scientifiques sont financés par nos salaires (les salaires des auteurs, des éditeurs qui trouvent des referees, et des referees anonymes qui rédigent des rapports), et donc par les contribuables qui doivent donc avoir accès aux articles à un coût raisonnable, et si possible gratuitement. Les connaissances scientifiques n'appartiennent pas à des investisseurs privés qui font de l'argent avec elles et qui ne financent même pas la recherche de quelque manière que ce soit. La maintenance d'un site Web ne coûte pas grand-chose. En fait, il est étonnant de constater à quel point les sites Web de certaines revues scientifiques très coûteuses sont lents et mal conçus, et affichent en plus des stupidités telles que le hit-parade des articles les plus lus, comme si l'on écoutait une station de radio classant des tubes musicaux. Cela reflète une fausse conception de la science, qui est malheureusement reprise par de nombreux politiciens qui croient que la science est une question de compétition, alors qu'il s'agit en fait d'une question de collaboration.

LaTeX/TeX


Powered by MathJax Nerd Test version 1 Nerd Test version 2

2009-02-05